Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie comme elle va.....
  • La vie comme elle va.....
  • : Du temps libre...des loisirs et activités multiples après les envies d'escapades plus ou moins lointaines
  • Contact

Texte libre

 




  


  Traduction      
drapeau-anglais.png

 


Circuits et détours en camping-car

Notre acquisition en avril 2005 d'un camping-car  nous permet de découvrir notre beau pays qu' est LA FRANCE.

A nous les petits coins paisibles mais aussi les lieux convoités,
tout en respectant l'environnement en fréquentant les aires de
stationnement et de services 
et voici le notre tout pimpant et près à partir






Recherche


Ici rassemblées les photos au cours de ballades et visites lors de nos périples tant en France qu'à l'étranger.

Avec l'espoir que les destinations proches ou lointaines nous apportent autant de plaisirs,  de découvertes et dépaysements que celles déjà effectuées.

Archives

31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 08:38
piscine, baignade
piscine, baignade

Une journée qui s'annonce agréable sous un ciel limpide. Nous allons profiter des joies de la baignade.

Repost 0
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 13:38

Mes hobbies et activités en dehors des voyages sont variés. Vous pourrez me suivre à travers les futurs articles publiés au fil des jours.
Un  peu de cuisine .....        Parfois parler de généalogie......  aussi quelques activités physiques, un peu de lecture ; cinéma, etc..........!
Un  peu de cuisine .....        Parfois parler de généalogie......  aussi quelques activités physiques, un peu de lecture ; cinéma, etc..........!Un  peu de cuisine .....        Parfois parler de généalogie......  aussi quelques activités physiques, un peu de lecture ; cinéma, etc..........!
Un  peu de cuisine .....        Parfois parler de généalogie......  aussi quelques activités physiques, un peu de lecture ; cinéma, etc..........!

Un peu de cuisine ..... Parfois parler de généalogie...... aussi quelques activités physiques, un peu de lecture ; cinéma, etc..........!

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 07:05

Je prépare le camping-car pour partir le 18 juin 2007:

- Au programme :

- TARBES
- Les Hautes-Pyrénées
- l'Aragon en Espagne.




A bientôt
 
Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Voyages en France
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 21:54

Pour des raisons de facilités, je continue l'édition de mes VOYAGES à l'adresse suivante :


Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Voyages en France
commenter cet article
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 20:05
                      Circuit du 25 au 29 septembre 2006

********



Le Tarn et Garonne fait partie de la région Midi-Pyrénées, limitrophe du Lot, de l'Aveyron, du Tarn, de la Haute-Garonne, du Gers et du Lot et Garonne.
Il possède une grande diversité de paysages et de reliefs. La plaine, située entre le Tarn et la
Garonne. ainsi que  la vallée de l'Aveyron contraste avec les collines de la Lomagne et le Nord du Département.
    





Notre point de départ depuis la Commune de MONTECH où nous avons profité de deux journées ensoleillées.
Tout d'abord une ballade à travers les ruelles et places où nous découvront ces deux églises:

Notre Dame de la Visitation                                         Eglise de la Feuillade


























Un arbre insolite se situant sur la place où s'installe le marché du dimanche matin :

Partons à la découverte du canal qui longe la Garonne.
Ici, une particularité "La Pente d'Eau de Montech".

Cinq écluses très rapprochées près de Montech franchissent une dénivelée de 13,30 mètres.
D'où la construction d'un prototype unique au monde afin d'éviter de passer ces 5 écluses aux péniches et bateaux.

La pente d'eau sera inaugurée en juillet 1974.

Ce système peut permettre de franchir un dénivelé de près de 100 mètres. Il permet au bateau de franchir le dénivelé des cinq écluses en étant tracté sur un triangle d'eau par un bouclier moteur poussoir qui enjambe la rigole de béton construite en parallèle des cinq écluses.

Il consiste à déplacer un bateau sur une masse d'eau triangulaire, retenue par un masque de forme rectangulaire.
Le déplacement s'effectue dans une rigole maçonnée construite en parallèle du Canal, le masque contenant le bateau flottant est tracté par un engin, l'enjambant, appelé bouclier-moteur.


























Retour par le canal pour franchir les cinq écluses des plus classiques.



Au fil de l'eau, le long des berges, des arbres séculaires procurent une ombre agréable par
forte chaleur.

Se dressent aussi de sobres maisons d'éclusiers :








































qui se ressemblent étrangement




















Nous avons passé la nuit au calme en bord de canal pour repartir le lendemain en direction de  CASTELSARRASIN

Le parking camping-car près du canal où nous avons fait une pose
apéritif et déjeuner


Des manoeuvres pour mettre à quai une péniche :













































Nous continuons jusqu'au Domaine du GAZANIA à LA BASTIDE DU TEMPLE près de LA FRANCAISE:

Une serre exotique de 900 m² avec collections de plantes et oiseaux : un air d'ambiance des
îles  et des parfums suaves de fleurs tropicales:

























































Notre route nous mène jusqu'à LAUZERTE : classé depuis 1990 parmi les "Plus Beaux Villages de France"
Egalement une "Halte sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle".
Le village apparaît comme un mirage aux pèlerins arpentant le Chemin - la Via Pondiensis est parcourue par un sentier de grande randonnée, le GR 65, au départ du PUY- en - VELAY.


Sur la place du village : Le Coin Relevé, original et insolite ne nous laisse pas indifférent.
Création artistique  réalisée en 1988 avec des pavés de grès, bordures de calcaire, structure  béton en porte à faux et carrelage.
Un carré minéral - soulevé dans un angle comme sous un coup de vent - comme une montée vers le ciel
.

Le clocher d'Eglise avec le plan incliné


Façade de  maison sur la place

Ne pas oublier le "JARDIN du PELERIN"
Cet aménagement retrace l'histoire du parcours initiatique du pélerinage à St-Jacques de Compostelle.
Le jardin se présente comme un jeu de l'oie. Un sentier parsemé de cases qui racontent les étapes d'un pélerin.  Des panneaux en lave émaillée représentent des photos

Revenons sur nos pas pour arriver à AUVILLAR, une cité moyennageuse faisant aussi partie des "Plus Beaux Villages de France".
Un superbe point de vue depuis la falaise qui surplombe la Garonne constituait un site défensif et un observatoire exceptionnel.
C'est aussi une halte sur le Chemin de Compostelle.

A voir la superbe Halle aux grains circulaire construite en 1825.


Vue à la tombée de la nuit

Eglise Saint-Pierre  restaurée au XVIIe et XIXe siècle


Continuons notre périple jusqu'à MOISSAC :
A visiter le Cloître et l' Eglise Abbatiale


et son célèbre Tympan


En attendant la visite pour l'Abbaye muni du billet souvenir


Un repos bien mérité sur cet étonnant banc public  où vous  serez en
bonne compagnie :
















Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Circuits en camping-car FRANCE
commenter cet article
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 12:55

Départ pour les Alpes-Maritimes le 1er mars 2007
Via MENTON


Pour un petit séjour préparé à l'avance je  réserve nos places par l'intermédiaire de l'Office de Tourisme.

La préparation du camping-car pour la première ballade de l'année.

Nous allons empruntez les routes sauvages et pittoresques.

Un premier arrêt pour admirer la vue sur la commune de GRIGNAN en Drôme provençale. Le village est construit sur un piton rocheux :

Aux alentours de NYONS

des champs de lavande


des oliviers , même à la vente .......
Ensuite nous atteignons les gorges de Saint May pour découvrir des paysages grandioses:













Nous continuons vers Dignes les Bains par la RN 85 appelée aussi "Route Napoléon".
C'est le trajet emprunté par Napoléon 1er à son retour de l'Ile d'Elbe.


    
           
                 












  Nous dormons à Dignes pour repartir le lendemain matin découvrir entre St-André des Alpes et St-Julien du Vergon les bords du Lac du Castillon    
La route très sinueuse nous descend jusqu'en bord de mer pour atteindre
la côte d'azur.
Les photos ci-après ont été prises à bord du camping-car en circulation car il est pratiquement impossible de faire des arrêts inopinés.
Les Bougainvilliers fleurissent les murets

La traversée de Monaco

Nous laissons Monaco et Beausoleil  en vue générale

Pour arriver à Menton, notre lieu de destination :
Nichée entre la principauté de Monaco et la Riviera Italienne, dans un amphithéâtre de montagnes ouvert sur la mer, Menton est la premiere des "villes d'art et d'histoire" de la Côte d'Azur.

Bénéficiant d'un microclimat subtropical ; sept jardins  en font la renommée, des hectares d'espaces verts, de parcs et de jardins urbains, des centaines d'arbres bordant les rues et des massifs colorés partout en ville : Se promener à Menton est un bonheur pour les yeux.




Installation au camping municipal situé sur le plateau Saint-Michel, difficile d'accès où les places se vont rares en cette période de carnaval.
Un aperçu du camping très calme et ombragé


La végétation et vue sur Menton depuis le camping


















Le Plateau Saint-Michel d'une superficie de 120 000m² classé à l'inventaire des sites le 29 juin 1951, les collines y sont plantées de pins, d'eucalyptus de mimosas et de bruyères ainsi que des oliviers plusieurs fois centenaires.







Le plus court chemin pour rejoindre le  centre ville : ce pittoresque escalier comportant seulement 300 marches environ est d'une rapidité déconcertante en descente, mais d'une rare difficulté à la montée.


























Je vous dis qu'il est là pour vous muscler et  entretenir  votre rythme cardiaque ....!!!!
Ce soir vendredi 2 mars le Corso en nocturne commence vers 20 h 30
Et que la fête commence :
















 Le défilé commence en fanfare













L'animation des rues bat son plein










































































                                                                                             



En journée, flânerie dans les Jardins Biovès




















Il n'y a pas à commenter,
simplement à regarder !
























































Le thème de la 74ème Fête du Citron pour 2007 est l'INDE : invité d'Honneur
























































































































Mais d'autres pays sont représentés :




















































































































Et voici les jardins de Lumière la nuit
































































                                                                                      








Je vous propose une petite ballade en ville à bord du petit train ; suivez moi .....


D'abord en direction de la Promenade de la Mer











































Nous passons devant LE BASTION construit en 1636 sur le port de Menton ; il abrite le musée Jean Cocteau


Le vieux PORT
Allons jusqu'à la FONTAINE aux DAUPHINS  constuite pour le 30ème anniversaire du  port de GARAVAN


Nous arrivons devant le bâtiment classé qui abrite LE MARCHE


Quelques bâtiments aux couleurs ocres de la ville :




























Continuons notre ballade à pied pour atteindre l'Eglise SAINT-MICHEL sur les hauteurs de la ville






















De nombreuses fontaines d'eau potable  émergent au fil des rues






























































Les trottoirs ont pour ombrage des orangers

































Durant ces jours de fête diverses attractions dans la ville : tel cet éléphant qui se prépare pour le défilé du Corso



















Au PALAIS de l' EUROPE  est organisée une EXPOSITION d' ORCHIDEES :

la visite est un bonheur pour les yeux





















































































































Profitons encore un peu de la mer  .......

















et je vous emmène choisir  des agrumes en vente au bout de la plage









Faites le plein de vitamines........ l'hiver n'est pas fini au retour en Auvergne


Je vais repartir avec des couleurs plein les yeux et ce bouquet confectionné avec du mimosa sauvage qui fleurit le camping-car





Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Circuits en camping-car FRANCE
commenter cet article
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 20:51

Visite du  Samedi 27 janvier 2007

Suite à l'attentat d'Orsini, Napoléon III a fait accélérer l'idée de la construction d'un Grand Opéra. Par décret, du 29 septembre 1860, il déclare d'utilité publique la construction d'une très belle salle.
La Baron Haussmann avait déjà des projets de voies monumentales et il choisit un emplacement de 10 000 m² pour construire le bâtiment -espace dégagé par le croisement des voies  "Haussmanniennes".
Il restait à trouver un architecte. Un concours fut organisé ; 171 candidats présentèrent un projet. Après de sévères discussions, ce fut le projet de Charles GARNIER qui a été retenu et il reçu 1500 francs.Sa construction va durer 13 ans. L' inauguration se fera le 5 janvier 1875
par le président de la République Mac-Mahon.

La légende dit
que l'Impératrice Eugénie demanda à Garnier si le bâtiment était d'inspiration grecque ou romaine et qu'il répliqua "C'est dans le style Napoléon III"

Notre visite débute dans d'interminables couloirs, coursives mais ou  luxe et  détails sont déjà présents :































































L'intérieur de l'Opéra est riche en couleurs, feuilles d'or, velours, peintures, sculptures (anges et nymphes),






La magnifique salle de spectacle compte 2200 places
La coupole de la salle peinte par Marc Chagall en 1964 supporte un lustre de plus de 6 tonnes
Le must sera gardé pour la fin avec les  Foyers ornés de  miroirs et lustres dorés à l'or fin
Détails du plafond du Grand Foyer


Un tableau






Les sols en mosaïques toujours très
éclatants


























Au fil des foyers, nous découvrons,

lustres,  sculptures et

horloge









 













































































Un tableau représentant

   "CARMEN"


















Continuons pour aperçevoir les balcons où il était de bon ton d'être vus et permettaient aussi de voir
Nous arrivons vers le somptueux  et majestueux escalier de marbre
ou une Salamandre de bronze  y est sculptée


































Nous continuons jusqu'aux ateliers "COUTURE" où sont confectionnés tous les costumes de scènes ainsi que les tenues de danseuses et danseurs (tutus, etc......).

Ici les habits sont réparés, retravaillés au fil des spectacles. Les plus belles étoffes sont employées ornées de broderies, perles, etc......



















Les Tutus sont suspendus pour garder leurs formes.

et voici une pièce magnifique

 un habit qui attend sagement d'être porté sur scène


Les Mystères de l’Opéra

 

 

Ce que GARNIER n’avait pas prévu, c’est que sous cet espace, une nappe phréatique importante, alimentée par un bras préhistorique de la Seine provoquerait une inondation permanente.

Puis pour contenir la pression des eaux d’infiltration, il fit construire au plus profond des sous-sols de l’Opéra un lac souterrain, dans une cuve de béton et de ciment.

 

Un squelette laissé par la Commune, a inspiré Gaston Leroux en 1925 pour  son roman " le Fantôme de l’ Opéra ".

Si le fantôme est une légende, les eaux souterraines existent bien, et des poissons y vivent, nourris par les machinistes de l’Opéra.


 

Le Président François Mitterrand décide en 1982 la construction d'un nouvel opéra dans Paris afin de décharger l'Opéra Garnier.

L'emplacement de la Gare Paris-Bastille située entre la rue de Lyon et la rue de Charenton et au niveau de la place de la Bastille, est choisi.

Un concours pour désigner l'architecte  de ce nouvel opéra a lieu en 1983 et c'est CARLOS OTT un architecte canadien-uruguayen qui l'emporte le 10 novembre  1984.

L'Opéra est inauguré le 13 juillet 1989  pour le deux centième anniversaire de la prise de la Bastille

L’Opéra GARNIER et l’Opéra BASTILLE sont deux salles affectées à l’OPERA de PARIS.

 

La célèbre chanson

 

Le Petit Rat


Un petit rat de l'Opéra
Trottinait, à tout petits pas, sur l'avenue de l'Opéra,
Un' victoria, jaune cédrat,
Tirée par un ch'val à poil ras, soudain, lui emboîta le pas ;
Y avait dedans un vieux galant
Qui retira son panama, lui murmura des mots tout bas.
Le petit rat n'répondit pas,
Pressa le pas, puis s'engouffra dans l'Opéra.

Un, deux, un', deux, trois, chassez et croisez
Mollet cambré, Mesdemoiselles ! Un, deux, un deux, trois,
Partez du pied gauche ou pied droit ! Tout' la journée, le petit rat,
Deux pas par-ci, trois par là, dans le foyer de l'Opéra,
Dansa le ballet de Sylvia.

Le soir, voilà qu'la victoria,
Avec son cheval à poils ras, l'attendait, devant l'Opéra...
Le vieux galant était dedans...
Et dès qu'il vit le petit rat, reretira son panama.
Le petit rat, plein d'embarras,
Baissa la tête, accéléra toujours suivi d'la victoria
Mais l'lendemain, l'surlendemain,
La victoria se retrouva sur son chemin.

Un, deux, un', deux, trois, chassez et croisez,
Mollet cambré, Mademoiselle ! Un, deux, trois,
Partez du pied gauche ou pied droit ! Et tous les jours, le petit rat,
Deux pas par-ci, trois par là, fuyait l'homme à la victoria...
" Ce vieux poussah, quel scélérat ! "

Cela dura jusqu'au jour où
Le vieux monsieur, fort en courroux, bondit hors de la victoria,
Prit par le bras le petit rat,
En lui disant : "J'en ai assez, de courir comme un dératé !
J'en ai assez, assez de jouer
Au jeu du chat et d'la souris ... avec un rat d'vot' gabarit !
Mon fils Loulou est fou de vous !
C'est non, c'est oui ? Le voulez-vous comme mari ? "

Un, deux, un', deux, trois, chassez et croisez,
Mollet cambré, Mademoiselle ! Un, deux, un deux, trois,
Mais cette fois, partez du pied droit... Huit jours après, tout l'Opéra,
Danseurs, chanteurs, et caetera, portaient la traîn' du petit rat,
Marche nuptiale,

Coda
Ave Maria ! Voilà, voilà,
Voilà, voilà, voilà, voilà, voilà, voilà, comment se maria
Notre petit rat de l'Opéra !

 

Suzy Solidor







Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Visites exceptionnelles
commenter cet article
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 21:01

    Circuit  du 11  au  18 JUIN 2005


L'Andalousie est, sans doute, la région d'Espagne la plus dépaysante en raison de ses étonnants paysages et de ses richesses culturelles incroyables.

L'Andalousie est située à l'extrême sud de la péninsule ibérique. Elle n'est qu'à une vingtaine de kilomètres de l'Afrique ! Sa superficie, comparable à celle du Portugal, en fait la plus grande province d'Espagne. C'est également la plus peuplée avec environ 7 millions d'habitants.


Le peuple andalou par sa singularisté et son histoire assure l'unité et la spécificité de ce pays admirable. Les influences chrétiennes, juives et arabes lui ont donné ce caractère d'intelligence et de gaieté. Aussi flamenco et corridas, art et gastronomie, neige et soleil, tous les ingrédients réunis pour qu'un voyage en Andalousie vous plonge au coeur de l'histoire et de l'art de vivre.





 
















Départ de CLERMONT-FERRAND  en autocar grand tourisme pour l'aéroport de LYON
Enregistrement et envol pour MALAGA.
Accueil par notre guide, transfert en autocar sur LA COSTA DEL SOL et installation à notre hôtel
San Firmin à TORREMOLINOS
St-Exupéry.


















Les jours suivants:


-Départ vers GRENADE,  déjeuner puis visite du palais de l'Alhambra : une des plus belles oeuvres de l'art musulman :


         
              



















ses jardins et la Cour aux  Lions en constituent  le principal  joyau.



























Nous poursuivons jusqu'à la colline du Soleil (Cerro del Sol) où s'élevaient plusieurs rédidences, mais le GENERALIFE  est le seul qui reste.
C'était une résidence où le roi de Grenade aimait se retirer. Le fait d'être si proche de l'Alhambra lui permettait de s'occuper de ses affaires, mais c'était également un signe de richesse. L'opulence du maître était en rapport direct avec la proximité de sa maison de campagne.
Nous avons bien mérité une étape à l'Hôtel Triunfo Sur en dehors de Grenade.















Petit déjeuner puis départ pour CORDOUE qui se situe à 240 km pour la plupart sur autoroutes
Arrivée par le Pont Romain  qui enjambe l'ADALQUIVIR
puis visite de l'ancienne grande Mosquée des califes Omeyades (l'un des plus somptueux sanctuaire musulman) où les arcs transparents et suspendus comme s'il s'agissait de palmiers
C'est au coeur de cette mosquée que les Chrétiens après la reconquête firent construire
la cathédrale au détriment d'une partie des édifices existants autrefois.

Coupole du Mihrab de Al-Hakam II

Ballade dans les  vieux quatiers de la ville où rues et patios s'ouvent à nous


























En soirée une réservation était programmée pour un spectacle de Flamenco dans une Taverne près de Grenade.
En voici le billet de souvenir
et un aperçu du lieu





























Déjeuner et continuation pour SEVILLE à 145 km de CORDOUE
Les routes longent des collines plantées d'oliviers


Nous nous installons à notre nouvel  Hôtel à SEVILLE
















où nous avons pu nous détendre au bord de la piscine, tout en profitant d'une eau agréble
Après une bonne nuit de sommeil, un petit déjeuner puis visite de la
GIRALDA : emblème de la ville édifié au 12e siècle par les Arabes


et la Cathédrale gothique construite au 15e siècle sur une ancienne mosquée arabe.


Une promenade dans le quartier de Santa Cruz, typique de Séville avec ses rues étroites, ses maisons blanches.
 
Un passage Place d'Espagne (semi circulaire)  dessinée par Anibal Gonzalèz ; place qui fut le point central de l'Expositon de 1929. Elle est bordée d'un étang et agrémentée de carreaux de faîence représentant les différentes provinces espagnoles.



























Petit-déjeuner et départ pour RONDA, ville perchée sur les bords du Tage.

Visite de la ville avec ses rues tortueuses et ses vieux quartiers ; des arènes considérées comme les plus anciennes d'Espagne et berceau de la tauromachie.

Visite de la Villa Don Bosco
et ses jardins

Déjeuner et retour sur la Costa del Sol
Diner et nuit à l'Hôtel
Visite de MALAGA

 Vieux Malaga (vue depuis la forteresse de l'Alcazaba




en parcourant les remparts , une végétation luxuriante : ici un bougainvillier sauvage

Le port
Après-midi libre  -
dîner et nuit à l'Hôtel

Petit-déjeuner puis départ pour l'aéroport de Malaga et envol pour Lyon
Transfert en autocar pour Clermont-Ferrand.





















Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Voyages à l' Etranger
commenter cet article
2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 17:53
Notre séjour du 27 avril au 4 mai 2003

            Vol au départ de MARSEILLE










et arrivée sur l'aéroport d'AJACCIO
La Corse est une île située au coeur de la Méditerranée occidentale à 200 kilomètres de Nice Elle est également une « montagne dans la mer » avec une arête centrale Nord-Sud sur toute sa longueur ce qui est à l'origine de difficultés de communication. Ces différents aspects ont contribué à expliquer sa spécificité et son originalité. Avec ses 8 778 km², elle est la quatrième île de la Méditerranée, derrière la Sicile, la Sardaigne et Chypre.

La Corse est une collectivité territoriale, composée de deux départements français.

Elle est officiellement rattachée à la France depuis 1768 et fait partie de la métropole. Son nom corse est Corsica.




 






  
Cinq barbaresques écumaient la Méditerranée, pillages, meurtres, pirateries. Les Corses capturèrent un chef maure, lui tranchèrent la tête et la disposèrent sur un                             drap blanc d'où l'origine de cet emblème.

Partir à la découverte de paysages grandioses donc s'aventurer sur les routes sinueuses des montagnes:
Les Calanques de PIANA :
 et le célèbre "Coeur des Amants pétrifiés"
à chaque détour de route                           


nous pouvons découvrir les ponts qui enjambent
de nombreuses rivières.



                                                                                                      


Ici à Petreto-Bicchisano











découvrir sur les bas-côtés des fontaines pour se rafraîchir et se désaltérer


























 


Traversons la Forêt d'Aïtone qui couvre 4000 hectares composée de hêtres et de pins laricios pour découvrir un sentier qui arrive dans une clairière et nous conduit à la  rivière où les cascades alimentent divers bassins pour nous offrir une piscine naturelle

sans oublier la célèbre cascade
des calanches de Piana


























                                                          le voile de la mariée
                                                          à  BOCOGNANO
 

Arrivons  par la route qui   surplombe la baie de PORTO nous offrant  ce  superbe panorama










 sa magnifique plage de sable blanc.








Ne pas oublier le Massif de BAVELLA dont certaines aiguilles atteignent 900 mètres de haut

 CORTE , au coeur géographique de l'île d'où la Citadelle veille du haut de son promontoire sur la vieille ville

Continuons en direction de SARTENE 
située au Sud-Ouest de la Corse à quelques kilomètres de Propriano. Donc éloignée  du littoral mais dans les montagnes. Par ses abords, Sartène paraît un prolongement de la montagne.
Les maisons se bousculent, liées entre elles par des arcades. Séparées par d'étroites ruelles, elles montent vers la lumière, se transformant au fur et à mesure des étages...et des siècles : ici, la pierre est différente entre le premier et le second niveau. Là, cette tourelle est postérieure à son support. Parfois, on tombe sur les ruines de l'ancien rempart.
et ses ruelles en escalier

























Au nord-ouest du golfe d'Ajaccio, il faut continuer vers la pointe de PARATA pour découvrir les ILES SANGUINAIRES  ( un groupe d'îlots très découpés dont le plus haut atteint 80 mètres de haut).
La Tour génoise de la Parata est bien conservée et fut contruite en 1608.nous
nous avons pu arpenter le chemin qui mène à la tour ; la promenade est agréable, le relief est accidenté, impression renforcée par la couleur rouge de la roche.

BONIFACIO la Génoise

Citée exposée au large et  aux vents quis s'engouffrent dans le goulet avec une violence inouïe.


Après la découverte de la ville à pied, il faut la contourner par la mer en bateau.



 










Au départ du port, au sortir du goulet,
nous arrivons au pied des falaises


nous arrivons au pied des falaises









où l'on aperçoit l'escalier du Roi d'Aragon

(comprenant 187 marches taillées dans la falaise, il descend à pic jusqu'à la mer. Il a été construit dans une faille naturelle).La légende raconte qu'il a été construit en une seule nuit par les troupes duroi d'Aragon au cours du siège de Bonifacio de 1420.


Pour contourner le Grain de Sable

et arriver dans le Grotte de SDRAGONATO dont l'ouverture sur le ciel
évoque le contour de la CORSE






Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Voyages en France
commenter cet article
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 09:23

Départ d'Auvergne en camping-car



Détours et séjour dans les Côtes d'Armor du 6 au 15 Juin 2006 au départ du Mont-Saint-Michel (Normandie),  pour aller  à la découverte d'une région où la nature et le vent du large sont présents à chaque détour de chemin.

Une petite escale sur le chemin qui mène au Parc Floral de Haute-Bretagne "LE CHATELLIER 
à 10 Km de Fougères en direction du Mont St-Michel.



















































Notre arrivée au pied du Mont :

qui ose dire que le beau temps ne régne pas par ici.... pour preuve un ciel bleu et limpide !!!









Vue depuis l'Abbaye du Mt-Saint-Michel

Le parking qui ne sera plus qu'une légende puisque le désensablement du Mont est commencé

Direction  CANCALE :

Petite ville incontournable dans la découverte du Nord de la Bretagne,
Cancale en est presque la frontière en quittant la Normandie. Nichée à l'extrémité de la baie du Mont Saint-Michel, elle s'accroche sur la Pointe du Hock, descendant en une cascade abrupte vers le port.















Les parcs à huîtres près du port















Une petite dégustation sur place s'impose.










Partons à la décourverte de la côte sauvage:
La lande offre une végétation abondante et variée. Les sentiers nous mènent jusuqu'aux rochers ; les ajoncs sont égayés de fleurs roses, jaunes ; une palette de couleurs  sous un soleil radieux.

 Puis Saint-Malo se profile pour nous offrir une ballade sur ses remparts :













La plage au bas des
remparts








Nous continuons vers le CAP FREHEL :


Un site grandiose où ses falaises rouges, grises, noires dominent à pic la mer.











Il s'étend de la pointe du Grouin à l'Est, jusqu'à l'île de Bréhat à l'Ouest.











continuons notre route jusqu'à la superbe plage des SABLES D'OR
où j'ai pu profiter d'une petite baignade sous un soleil radieux dans une eau à peine 17°

tout en longeant la côte nous arrivons au Cap d'ERQUY où nous avons passé la nuit sur l'aire des camping-cars d'Erquy-Cacoual




Les lavoirs fleuris dans la petite ville de PONTRIEUX.
En saison ils sont illuminés et il y a possibilité de ballade en barque en soirée.

















La Fontaine (XVIIIe siècle) sur la place devant une maison bleue dite "la Tour Eiffel" (XVIe siècle) 






































Continuons notre route jusqu'à TREGUIER (ancien évéché) dont la cathédrale St-Tugdual est un pur chef d'oeuvre d'architecture religieuse bretonne.

La cathédrale actuelle fut ainsi édifiée (à partir de 1339, en ce qui concerne le corps de l'église) à la gloire de saint Yves (canonisé en 1347).

En 1412, Tréguier obtient le statut de ville.

De 1450 à 1479, fut construit autour de cette cathédrale un cloître gothique qui abrite le tombeau de plusieurs défenseurs et religieux de la cité épiscopale dont Jean V, duc de Bretagne et Saint Yves de Kermartin, le patron des avocats.





et son magnifique Cloître  du XVème siècle avec  48 arcades





















Très impressionnante, sa flèche surplombe toute la ville à plus de 60 mètres de hauteur tout en gardant une légèreté de dentelle.








                                                                             Le Porche du Peuple

                                               Le Porche des Cloches




En route pour l'ïle de BREHAT


(enfin plutôt via l'embarcadère de la Pointe d' l'Arcouest) pour un aller/retour en Vedette.



Bréhat (424 Bréhatins - 318 ha -)


 




L'île de Bréhat est en fait constituée de deux îles principales (nord et sud) reliées entre elles par un pont. Sa longueur totale est de 3.5 km et elle est large au maximum de 1.5 km.

 

 

 



A Bréhat, toute circulation automobile (hormis celle de quelques tracteurs) est interdite. C'est dans un climat de grande tranquillité que vous arpenterez cette île, cernée par une dizaine d'îlots aux rochers rose orangé. Un spectacle à ne pas manquer quand le soleil couchant les enflamme… Douce et riante, la partie sud de l'île arbore des jardins miniatures plantés d'hortensias, de figuiers, de mimosas, d'eucalyptus. Le côté nord de l'île dévoile un visage plus tourmenté, composé de paysages de landes et de criques sauvages.


Arrivée à l'ïle Sud - à Port Clos

la Chapelle Saint-Michel                                 

  

  
        





















  et le Pont VAUBAN qui relie l'île Sud à l'île Nord






















et la beauté de l'île Nord qui est restée beaucoup plus sauvage
                                                       




































Repost 0
Published by Voyages-Danielle63 - dans Circuits en camping-car FRANCE
commenter cet article